Vassilissa, sorcière de mère en fille

Veillée intiatique assistée par ordinateur

previous arrow
next arrow
Slider

Vassilissa, sorcière de mère en fille est une adaptation du conte Vassilissa, la très belle. Notre spectacle s’adresse à tous à partir de 9 ans. Les spectateurs et les artistes sont réunis en un même espace pour vivre ensemble une initiation à la sorcellerie numérique.
Vassilissa devenue grande et sorcière nous raconte son voyage initiatique chez Baba Yaga, sa quête du feu au déclin de son enfance, dans sa poche la poupée magique léguée par sa mère. Comme son aïeule Baba Yaga, elle maîtrise la lumière et les éléments, garde le royaume des morts, soigne le destin de ceux qui viennent à elle ou les dévore.
Vassilissa évoque l’histoire de la lignée dont elle est issue, celle des femmes sorcières dont elle perpétue avec fierté les traditions. Elle nous parle de femmes singulières, héritières des traditions païennes que le monde moderne à son avènement avait diabolisé, pour des raisons économiques, sociales et religieuses.
Ancrée dans notre époque, notre sorcière numérique tisse des fils entre sa biographie, les histoires de celles que l’on a persécutées hier et nos préoccupations contemporaines Elle anime sa maison magique, qui nous livre un univers poétique d’ombre, de musique et de mécanique, en nous racontant ses secrets. Les instruments-robots, la gestion de l’ombre et de la lumière assistée par ordinateur, seront au service du rituel d’initiation à la sorcellerie numérique.
D’un point de vue formel, nos recherches se situent entre le théâtre d’objet lumineux, le théâtre d’ombre, le conte et la conférence-gesticulée, pour former une performance en forme de veillée.
A l’occasion de ce spectacle, nous souhaitons donner à toutes et à chacun la possibilité de percevoir leurs enjeux des nouvelles technologies et pourquoi pas de donner l’envie de les utiliser comme outils de création et d’émancipation.

Tout public à partir de 9 ans
Durée  45 min
Espace de jeu  5 m x 5 m – public sur le plateau
En tournée  1 marionnettiste, 1 technicienne
Jauge 20 à 60 spectateurs selon espace

Mise en scène, univers visuel, instruments-robots, jeux au plateau
Fleur Lemercier
Composition musicale, MAO
Boris Vassallucci
Création lumière
Eric Marynower
Dramaturgie
Julie Postel
Direction des jeux
Marie Neichel
Conseil en conception des instruments-robots
Gilles Reyna
d’après des textes de :
A.Afanassiev et S.Federici, M.Chollet, B.Eihenreich, G.Betchel, F.Lemercier…

Partenaires
la Faïencerie (38)  – 36 du mois ( 94) – Le Vélo Théâtre (04) – Scène 55 (06) – Théâtre de cuisine (13)-